Précautions d’emploi des Huiles Essentielles

Avant toute utilisation des Huiles Essentielles, il est impératif d’avoir lu les précautions ci-dessous.

 

Huiles essentielles : généralités

Utilisez les huiles essentielles avec modération et précaution. Leurs principes actifs sont extrêmement puissants et peuvent être dangereux.

Elles ne se dissolvent pas dans l'eau.

 

Huiles essentielles: les précautions indispensables :

Les huiles essentielles ne doivent en aucun cas être appliquées sur les yeux ou le contour des yeux. En cas de contact accidentel, il est important d’y appliquer une bonne quantité d’huile végétale afin de nettoyer l’œil et appelez un médecin immédiatement.

En application sur les muqueuses, les huiles essentielles doivent impérativement être diluées dans une huile végétale.

Les huiles essentielles sont à conserver dans un endroit sûr, hors de portée des enfants et des animaux domestiques.

Le système de goutte à goutte des flacons ne doit jamais être enlevé afin d’éviter un jet qui pourrait être dangereux.

Il faut éviter d’utiliser les huiles essentielles en tant que traitement médical sauf avis médical.

Il ne faut pas dépasser les doses prescrites ni la durée du traitement indiquée. N’augmentez ni la dose ni la durée si les résultats ne sont pas au rendez-vous.

Les injections d’huiles essentielles sont strictement interdites.

 

Huiles essentielles déconseillées aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes :

Les huiles essentielles doivent être proscrites pour les bébés et les jeunes enfants de moins de 3 ans. Pour les enfants de plus de 3 ans, consultez un médecin.

Les femmes enceintes ou allaitantes ne doivent pas non plus utiliser d’huiles essentielles (sauf avis contraire d’un médecin).

 

Huiles essentielles proscrites pour certaines personnes.

En règle générale et sauf avis contraire d’un médecin, les huiles essentielles doivent être évitées par certains groupes de personnes : les épileptiques, les personnes hypersensibles, les personnes atteintes d’un cancer hormono-dépendant, les personnes ayant des problèmes de santé.

 

Huiles essentielles photo-sensibilisantes :

Les huiles essentielles d’agrumes et quelques autres rendent votre peau sensible à la lumière du soleil. Après leur utilisation, il faut s’abstenir de s’exposer au soleil pendant plusieurs heures.

Exemples d’huiles photo-sensibilisantes : Citron, Bergamote, Pamplemousse, Orange, Mandarine… ainsi que l’huile végétale de millepertuis.

 

Huiles essentielles dermocaustiques :

Les huiles essentielles en application cutanée doivent être, sauf rare exception, diluées dans des huiles végétales ou macérats huileux. Plus l’huile essentielle est irritante plus elle devra être diluée. Respectez les dosages de dilution donnés par les spécialistes.

Il est toutefois recommandé de réaliser un test de tolérance dans le pli du coude avant toute application.

Exemples d’huiles particulièrement irritantes ou irritantes à long terme: Basilic tropical, cannelle, Cyprès, Estragon, Eucalyptus globulus, Girofle, Gaulthérie, Hélichryse italienne (immortelle), Menthe poivrée, Origan, Pin sylvestre, Romarin à camphre, Romarin à verbénone, Sarriette des montagnes, Sauge, Thym thymol, Ylang-Ylang…

 

Huiles essentielles allergisantes :

Les éléments actifs des huiles essentielles sont très puissants. Si vous souffrez d’allergies respiratoires ou d’asthme, évitez d'inhaler les huiles essentielles.

Il est toutefois recommandé de réaliser un test de tolérance dans le pli du coude avant toute application.

 

Application cutanée des huiles essentielles :

Il est rare que l’application d’huile essentielle sur la peau se fasse pure. En règle générale, elles s’utilisent diluées avec une huile végétale.

Application par voir orale des huiles essentielles :

L’application par voie orale, si elle est très efficace, doit être faite de manière extrêmement rigoureuse afin d’éviter tout risque. Certaines huiles essentielles ne peuvent pas être prises par voie orale. D’autres peuvent devenir toxiques en cas de surdosage.

La prise par voie orale se fait via un comprimé neutre, une cuillère à café de miel ou d’huile végétale rarement pure.

En cas d'ingestion accidentelle ou de prise supérieure aux recommandations, intervenez immédiatement en avalant plusieurs cuillères d'huile végétale (huile d’olive, par exemple) afin de diluer l’huile essentielle. Téléphonez au centre anti-poison et appelez un médecin.

Inhalation des huiles essentielles:

L’inhalation consiste à respirer les huiles essentielles au moyen d’un diffuseur ou bien en les respirant au flacon ou dans un mouchoir. Les huiles essentielles irritantes ne doivent pas être diffusée pures.

Le site Biohoma.com n’est pas une source médicale :

Vous trouverez sur le site Biohoma.com des informations sur les utilisations possibles des huiles essentielles. Ces informations publiées sont uniquement à titre indicatif et ne sont aucunement des prescriptions ou informations médicales. Elles ne peuvent engager notre responsabilité. Donc, elles ne doivent en aucun cas se substituer à une consultation par un spécialiste.